Contact Obtenir la certification
News 12.04.2021

Entretiens ENplus® : Andreas Haider de Holzforschung Autriche donne de précieux conseils aux entreprises désireuses d’obtenir la certification ENplus®

Nous continuons avec nos conversations virtuelles appelées Les interviews ENplus®. Ce mois-ci, nous vous donnons rendez-vous avec Andreas Haider qui est à la fois consultant technique (bioénergie et chimie analytique) à Holzforschung Autriche, et auditeur ENplus®.


Bonjour Andreas! Présentez Holzforschung Autriche en quelques mots.

Holzforschung Austria a été fondée en tant qu'organisation à but non lucratif en 1948 et compte aujourd'hui 95 employés. Nous sommes actifs dans les domaines de la recherche et du développement, des tests / inspections / certifications accrédités et du transfert de connaissances / technologies. Nos activités couvrent toute la chaîne d'approvisionnement du bois et des produits du bois; du bois scié et du bois collé à la construction en bois et à la physique du bâtiment en passant par la préservation du bois, la bioénergie et l'analyse chimique - pour tous ces sujets, vous pouvez trouver des personnes à contacter hautement qualifiées dans notre institut.

Dans le département bioénergie, nous sommes environ 10 personnes, travaillant comme auditeurs, dans notre laboratoire ou en back office. Les auditeurs listés ne travaillent pas seulement pour ENplus®  - ils sont également impliqués dans des projets de recherche sur la biomasse qui incluent souvent des activités dans notre usine pilote de biomasse. Ils sont actifs dans le processus de standardisation de la biomasse et organisent les tests de granulés et d'une autre biomasse dans notre laboratoire. Nous pensons que ce type de connaissances de base est très utile pour le travail d'auditeur sur le terrain, en particulier lorsqu'une expertise technique est nécessaire lors de nos audits d'inspection.

Holzforschung Austria est à la fois un organisme de certification, d'inspection et de test ENplus®. Sans aucun doute, c'est une énorme responsabilité. Est-il difficile de couvrir tous les aspects du processus de certification ? 

C'est une grande responsabilité et c'est un défi, oui. Mais nous pensons que le fait de disposer de toutes les étapes et de tous les processus pertinents sous notre propre contrôle permet de garantir plus facilement un niveau élevé de nos décisions de certification. Toutes nos  activités ENplus® (test, inspection et certification) relèvent du périmètre de notre accréditation.

L'accréditation définit un cadre de règles que nous devons respecter et garantit notre impartialité. Lorsque nous prenons une décision de certification et signons un certificat, nous savons que nous en portons la responsabilité. C'est pourquoi nous formons et contrôlons soigneusement nos auditeurs et gérons notre propre laboratoire d'essais où nous savons exactement comment tous les paramètres pertinents des granulés ENplus® sont déterminés. Si nous coopérons avec des partenaires extérieurs, nous les choisissons en fonction des mêmes règles appliquées à nos ressources internes.

Vous communiquez quotidiennement avec de nombreux distributeurs et producteurs certifiés. À votre avis, quelle est la raison numéro 1 qui les incite à adhérer au système de certification et à y rester ?

Je dirais que ENplus® est un système de certification très connu qui jouit d'une bonne réputation sur le marché. Dans certaines régions, je pense qu'il est presque impossible de vendre des granulés de bois sans ce label, en particulier dans les régions où ENplus® a le soutien de tous les acteurs concernés (y compris par exemple les fabricants de chaudières et de poêles). C’est à tout le moins ce qui se passe en Autriche, notre «marché domestique».

ENplus® lutte activement contre les fraudes. En tant qu'organisme de certification, vous êtes impliqué dans le suivi des réclamations. Pourriez-vous nous dire quelles sont les plaintes récentes que vous avez reçues et comment elles ont été résolues ?

Les fraudes et les plaintes ont différentes origines. Commençons par la fraude : des entreprises peu scrupuleuses peuvent utiliser des modèles de sacs «fantaisistes» qui ne sont pas approuvés, remplir des granulés non certifiés dans des sacs approuvés par des distributeurs ou étiqueter leurs produits avec un identifiant EN plus ® même s'ils ne sont pas certifiés. Malheureusement, ce genre de choses arrive.

Parfois, il s’agit simplement d’une mauvaise compréhension des règles qui peut être clarifiée et résolue rapidement, d'autres fois, c'est une fraude intentionnelle. Une autre activité frauduleuse à laquelle nous avons été confrontés concerne les entreprises non certifiées qui utilisaient de faux certificats de Holzforschung Austria pour vendre leurs granulés non certifiés. Cela s'est produit plusieurs fois dans le passé, les entreprises ont été immédiatement mises sur liste noire par la direction ENplus® après que nous ayons signalé ces cas. Dans le doute, la validité de nos certificats peut être vérifiée sur notre site Internet.

Outre les cas de fraude, il peut arriver que nous soyons impliqués dans des cas de plainte comme ceux qui ont été soulevés dans le cadre du programme de surveillance du marché d' EN plus ® . Si la qualité des granulés certifiés ne répond pas aux exigences, les entreprises concernées doivent prendre des mesures pour garantir la qualité de leurs produits à longue échéance. Ces activités devraient avoir un effet positif sur la qualité globale des granulés vendus sur le marché à moyen et long terme. Il est dans l'intérêt des entreprises certifiées qui prennent leur certification au sérieux de vendre un produit de qualité supérieure, c'est pourquoi elles sont généralement très coopératives pour résoudre les problèmes de qualité avec rapidité et efficacité.  

Quels conseils souhaiteriez-vous donner à une entreprise candidate à la certification ? Comment se préparer au mieux au processus de certification ?

Les producteurs qui souhaitent obtenir une certification doivent s'assurer que les granulés répondent déjà aux exigences ENplus® avant que l’audit initial de certification ne soit effectué. En général, nous recommandons un test préliminaire de la qualité des granulés destiné à vérifier les paramètres critiques. S'il s'avère qu'il y a un problème avec la qualité des granulés, le processus de production peut encore être adapté avant l'audit.

En outre, tous les équipements nécessaires aux tests internes de contrôle de la qualité doivent être disponibles. Un laboratoire interne bien équipé est essentiel pour que les producteurs puissent contrôler régulièrement la qualité des granulés. À cet égard, la qualification des employés qui effectuent les tests internes constitue un facteur capital. La fiabilité des résultats ne peut être garantie que si le personnel maîtrise parfaitement les techniques d'analyse.

Pour les distributeurs, il est important d'avoir la capacité de suivre tous leurs dossiers et de fournir les informations nécessaires lors de l'audit. S'ils vendent des granulés en vrac aux utilisateurs finaux, il est également essentielle que les employés soient qualifiés afin de préserver la qualité élevée des granulés lors de la livraison. Les formations des responsables qualité et des chauffeurs de camions-silos dispensées par la direction ENplus® constituent une aide précieuse pour les entreprises désireuses de garantir la qualification requise et il convient de suivre ces formations sans tarder.

Selon vous, l'utilisation de granulés de haute qualité représente-t-elle un enjeu de l'avenir écologique de l'Europe ?

Absolument ! En tant que combustible renouvelable, les granulés de bois joueront un rôle capital dans la transition énergétique, aux côtés de toutes les autres sources d'énergie renouvelable nécessaires à la réduction de notre empreinte carbone.

Traditionnellement, les granulés de bois sont élaborés à partir de résidus qui sont des sous-produits de l'industrie de transformation du bois. Nous pensons qu'avec l'augmentation de l'utilisation du bois pour la construction de bâtiments et l'augmentation de la production de produits du bois en général, nous disposerons à l'avenir de résidus en quantité suffisante pour alimenter un marché croissant de granulés de haute qualité.

Ces granulés sont un produit supplémentaire dans la gamme de l'industrie de la transformation du bois et une option attrayante pour les utilisateurs finaux pour chauffer leur foyer avec une empreinte carbone très limitée. Actuellement en Autriche, il existe un programme visant à remplacer les chaudières au fioul par des systèmes renouvelables comme les chaudières à granulés de bois. C'est réellement un formidable coup de pouce pour le secteur du granulé. Je dirais même que ce programme illustre à merveille la manière dont le soutien politique peut stimuler la nécessaire transition du marché du chauffage - Il reste à espérer que ce type d'initiatives se multipliera dans toute l'Europe dans les années à venir !

auditors holzforschung austria

Andreas Haider, Valerie Minihold, Wilfried Pichler, Daniel Stratev, Monika Steiner, Robert Stocker – Auditeurs ENplus® à Holzforschung Autriche